Christophe Février, une référence dans le domaine de l’entrepreneuriat

0
253

À 47 ans, Christophe Février s’impose comme un grand nom dans l’univers de l’entrepreneuriat et de l’industrie en France, comme à l’étranger. En effet, ce père de 3 enfants dirige actuellement un groupe composé d’une dizaine d’entreprises. Une holding industrielle qui correspond à environ 370 postes, dont 90 à l’étranger. Les activités de Monsieur Février sont basées sur deux points, à savoir le conseil en efficacité énergétique avec le groupe GEO France, ainsi que la reprise d’entreprises en difficulté avec ses actions au sein de G GROUPE X.

Un homme d’affaires polyvalent

En 1992, Christophe Février entame sa carrière professionnelle à la CFDT. Il y occupait un poste lui ayant permis de faire ses premières armes. La preuve : en 1994, il a pu créer sa propre entreprise, dont la rémunération se fait en fonction des résultats. L’expertise et le savoir-faire de l’entrepreneur ont beaucoup contribué au développement de cette entreprise d’audit et de consulting.

Sa polyvalence prend notamment forme avec son investissement dans la culture et les médias. En effet, l’homme d’affaires a également su se faire un nom au sein des entreprises Flair Production et le journal Le Petit niçois.

Christophe Février se distingue également du lot en finançant l’ensemble de ses activités sur fonds propres. Une option qui le met à l’abri de tout risque d’endettement. Au contraire, le retour sur investissement répond présent : en 2014, le poids de ses activités atteint la barre des 75 millions d’euros, pour un résultat global à hauteur de 4 millions d’euros.

 

Reprise d’entreprise : une activité payante

La qualité d’entrepreneur de Christophe Février se matérialise aussi dans la reprise d’entreprises en difficulté, notamment des PME et TPE. Cette spécialité lui a valu d’ailleurs le surnom de relanceur d’entreprises. Elle repose sur deux valeurs qui lui tiennent à cœur, à savoir la promotion du savoir-faire français (Made in France), ainsi que le développement économique local (région Champagne-Ardenne). Ce second point porte également sur la désindustrialisation des régions françaises.

Par ailleurs, en reprenant ces entreprises en mauvaise posture, l’homme d’affaires entend surtout sauvegarder des postes, un véritable facteur de cohésion. La reprise lui permet aussi d’apporter sa contribution dans l’amélioration des systèmes industriels français, par le biais de procédures plus innovantes les unes que les autres.

La reprise d’entreprises opérée par Christophe Février s’est toujours soldée par un succès. Un constat que confirme le cas de la société Valentin en 2010. Pas plus tard qu’en 2012, celle-ci a pu doubler le nombre de ses salariés, avec en prime la consolidation de ses installations. Actuellement, l’entreprise a gagné en dynamisme en exportant ses vins effervescents dans bien plus d’une vingtaine de pays. Une performance qui lui vaut d’ailleurs le titre leader mondial dans son domaine. Autre exemple : en rachetant Plysorol en 2013, le mécène l’a sauvé de la faillite. À l’heure actuelle, cette société renoue avec le succès et se pare d’un nom plus valorisant : Leroy Industries. Enfin, en 2014, Monsieur Février a aussi fait l’acquisition de Tecsom. Cette entreprise œuvrant dans la conception de revêtements de sols textiles est actuellement réputée pour ses performances inégalées.

 

Une facette écologiste avec GEO France

L’homme d’affaires illustre son côté écologiste avec son groupe GEO France. Fondée en 2008, cette entité spécialisée en efficacité énergétique s’est très vite démarquée par ses performances dans l’Hexagone. Un succès que l’on met d’ailleurs sur le compte de l’expertise de l’entrepreneur Février. On note aussi des méthodes innovantes qui permettent à ses clients de procéder à la transition énergétique avec succès, et surtout à moindre coût. Parmi les clients figurent des experts en investissement public et privé, des constructeurs, des entreprises œuvrant dans divers secteurs, mais aussi des travailleurs indépendants et des particuliers. Les formules proposées peuvent bien entendu faire l’objet d’une personnalisation, en vue de l’adapter au mieux aux attentes de chaque client. Les collaborateurs de l’entreprise ont le savoir-faire et l’expertise requis pour mener à bien cette opération. GEO France permet ainsi à Christophe Février de mettre en avant son concept de l’éco-performance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here